10/04/2010

Mulhouse

Handicap Mulhouse Conseil municipal De nouvelles dalles pour la place de la Réunion L'Alsace + DNA Mulhouse 19 05 2009.doc

De nouvelles dalles pour la place de la Réunion.

Quelqu’un a-t-il compté le nombre de talons qui se sont cassés entre les pavés de la place de la Réunion, de poussettes qui s’y sont coincées, de fauteuils roulants qui ont dû faire demi-tour, de cannes qui se sont bloquées ? Sans doute pas, mais chacun a pu en faire l’expérience : les pavés de la place de la Réunion sont esthétiquement une réussite, mais peuvent s’avérer en pratique plutôt incommodes, voire pénibles.

En deux phases

D’où la décision du conseil municipal de remédier à cet état de fait. Concrètement, il a été décidé hier soir d’augmenter les dimensions des surfaces en dalles le long des façades des rues Mercière et des Archives ainsi que sur le pourtour de la place de la Réunion et de la place Lambert. Les pavés de grès seront maintenus au centre de la place pour préserver son caractère historique. Pour des raisons techniques, les dalles en grès seront remplacées par des revêtements en pierre naturelle.
400 000 € TTC sont inscrits au budget 2009 pour une première phase de travaux, 360 000 € pour 2010. Cette année, il s’agira de reprendre 1800 m 2 rue Mercière, rue des Archives, à l’avant du temple Saint-Étienne et devant les numéros 8 à 18 de la place de la Réunion. L’an prochain, 1400 m 2 supplémentaires seront traités, notamment devant l’hôtel de ville.
 

Chemins toujours dégagés

L’adjoint Denis Rambaud, chargé du dossier, a précisé que cet aménagement a valeur d’engagement pendant les manifestations organisées place de la Réunion : ces chemins devront rester libres et accessibles, même pendant, par exemple, le marché de Noël.
Bernard Bay, conseiller sans étiquette de la liste PS, s’est inquiété de ces nouvelles perturbations à venir dans le centre historique et s’est interrogé sur le phasage des chantiers. Quant à l’élu FN Patrick Binder, mettant en avant l’exemple de Fribourg, « où l’on ne fait pas tant de chichis », il a formé l’espoir que les bonnes pierres seront choisies cette fois-ci.

Olivier Chapelle Édition du Mar 19 mai 2009

 

 

Les commentaires sont fermés.